Qu’est-ce qu’un gestionnaire de sinistre ?

Qu’est-ce qu’un gestionnaire de sinistre ?

Nous allons découvrir dans cet article ce qu’est un gestionnaire de sinistre.

Formation, salaire, profil et les missions confiées

Spécialiste d’un domaine particulier :

  • Responsabilité civile,
  • Dommages,
  • Automobile

ou généraliste

  • multirisque particulier
  • multirisque professionnel.

Le Gestionnaire Sinistres est l’interlocuteur privilégié des victimes liées par un contrat. Cet alliance peut être avec la compagnie ou le courtier, en les conseillant tout au long de la procédure.

Avec une rémunération comprise entre 24 000 à 32 000 € pour un non-cadre et entre 29 000 à 40 000 € par an pour les cadres. Il est possible d’exercer ce métier avec un minimum d’un BAC+2.

Le profil du chargé d’indemnisation

L’équité est une valeur essentielle pour vous. Pondéré, vous prenez toujours le temps d’étudier précisément les tenants et les aboutissants d’une situation avant de prendre une décision. Vous êtes diplomate, perspicace et tenace, ce qui vous confère de bonnes qualités relationnelles et de négociation.

Quelles sont les qualités d’un gestionnaire sinistres ?

Le chargé d’indemnisation doit posséder d’excellentes capacités d’analyse et de synthèse. Il doit être méthodique, organisé, rigoureux, pour faire des estimations correctes en ne négligeant aucun paramètre.

Les qualités d’un gestionnaire de sinistre:

  • Fiable,
  • objectif,
  • avec des nerfs solides,

Il doit parfois faire preuve de fermeté face aux victimes à qui il refuse une indemnisation.

Autonome, il gère seul les dossiers qu’il suit. Une bonne aisance relationnelle, notamment une excellente capacité d’écoute, est indispensable puisqu’il est en contact direct avec les clients de la compagnie. Du fait de la diversité des cas à traiter, la fonction exige de bonnes connaissances du marché et de l’actualité de son secteur, de la curiosité et un esprit de recherche.

Le gestionnaire de sinistre réalise différentes missions

Les missions du chargé d’indemnisation

Vérifier que les garanties souscrites s’appliquent à l’événement survenu et apprécier, le cas échéant, les responsabilités ;

Évaluer le montant des dommages et régler les sommes dues à l’assuré ou à la victime ;

Agir dans le cadre contentieux lors d’un différend avec une tierce victime ou, plus rarement, avec un assuré ; dans ce cas, vous engagez et suivez la procédure devant les juridictions concernées, vous préparez l’argumentation et les instructions pour les avocats, vous exercer les recours et faites exécuter les décisions.

Gestionnaire de sinistre bts assurance

La formation du chargé d’indemnisation

L’indemnisation nécessite une formation juridique avec le plus souvent une spécialisation en droit des assurances.

Selon le poste proposé et la complexité des sinistres à gérer, le niveau requis varie de bac +2 (BTS assurance, DUT carrière juridique option assurance…) à bac +4 ou plus (maîtrise de droit privé, 3e cycle en droit des assurances…).

Pour accéder au poste de Gestionnaire sinistre, les cursus spécialisés dans l’Assurance avec une première expérience sont privilégiés par les recruteurs. En fonction du poste, il est possible de postuler à partir d’un Bac +2 ou +3 en Assurance ou en Droit. La maîtrise des outils informatiques et la pratique de l’anglais seront un plus pour une compagnie qui traite avec des clients étrangers.

Évolution et passerelles

Votre bonne connaissance des produits d’assurance, à la fois sur le plan technique et juridique, et votre expérience de la gestion des assurés confrontés concrètement à un sinistre vous permettent d’envisager une évolution vers la prise en charge de risques plus complexes ou vers la souscription.

Voici quelques exemples de fonctions vers lesquelles vous pouvez évoluer après avoir exercé pendant plusieurs années le métier de chargé d’indemnisation.

  • Manager d’équipe
  • Gestionnaire accidents corporels, contentieux…
  • Chargé(e) d’indemnisation sur des risques spécialisés : bris de machines, construction, responsabilité civile, transports…
  • Inspecteur indemnisation

Quel salaire peut espérer un Gestionnaire sinistre ?

Le Gestionnaire sinistre est rémunéré entre 24 000 à 32 000 € pour un non-cadre et entre 29 000 à 40 000 € par an pour les cadres. Ce montant inclut le salaire fixe, ainsi qu’une part variable composée de bonus, participation et intéressement. Il varie en fonction du diplôme, du degré de spécialisation, de l’expérience et de la typologie de ses clients (particuliers ou entreprises). L’échelon suivant est le poste de Responsable sinistre puis de Directeur du Département juridique et sinistre.

Merci d’avoir lu cet article, n’oubliez pas que vous avez la possibilité de recevoir des questionnaires de révision en appuyant sur le bouton ci-dessous.

Pour être prévenu de la publication des nouveaux articles, vous pouvez enregistrer votre adresse e-mail ci-dessous.