Les bases de remboursement de la SS

Les bases de remboursement de la SS

Dans cet article nous allons voir les différentes bases de remboursement permettant de calculer le remboursement de la sécurité sociale.

Qu’est-ce qu’une base de remboursement ?

La Base de remboursement de la sécurité sociale (BRSS) ou tarif de convention sert à définir la somme qui vous est remboursée après un acte médical : visite chez votre médecin traitant, pharmacie, hospitalisation, soins dentaires, frais optiques. Ces bases sont très utiles pour bien choisir sa complémentaire santé.

Les complémentaires santé remboursent par rapport au BRSS, c’est-à-dire qu’une complémentaire proposant une garantie à hauteur de 100 % ne remboursera en réalité que 30 % dans le cas d’un Parcours de soins coordonné.

Si un assuré effectue seulement des consultations auprès de médecins exerçant les tarifs conventionnés, alors la garantie à 100 % suffit.

Par contre si un assuré à besoin de lunette ou de consulter des médecins ne pratiquant pas les tarifs conventionnés, la garantie 100 % ne couvrira pas toutes les dépenses de santé. Il faudra alors vérifier les garanties ayant un taux de remboursement plus élevé.

Le post de dépense où il faut absolument se concentrer est l’optique, car la sécurité sociale rembourse de très petites sommes 2,45 € pour les montures et au maximum 66 € pour les verres.

Pourquoi les lunettes ne sont-elles pas beaucoup remboursées ?

Selon pourquoidocteur.fr, le coût moyen de l’optique en France est de 434 euros !

On y apprend que le prix moyen d’une paire de lunettes pour les assurés (hors CMU) en 2014 s’élève à 434 euros. « Le prix des lunettes dépend du type de verres : les verres unifocaux sont près de trois fois moins onéreux que les verres multifocaux ». Ainsi, en 2014, le prix moyen d’une paire de lunettes avec deux verres unifocaux est de 316 € (613 pour une paire de lunettes avec deux verres multifocaux).

Les prix des lunettes ont augmenté de 1,35 % par an en moyenne entre 2006 et 2014. Les dépenses d’optique, quant à elles, ont crû de 59 % sur la même période. En 2015, la consommation d’optique médicale est évaluée à 6,1 milliards d’euros.

Comment moins payer ses lunettes ?

Les furets.com donnent des conseils pour pallier le faible remboursement de la sécurité sociale.

Pour débourser moins d’argent pour ses frais d’optiques et ainsi bénéficier de l’avantage de montures de lunettes pas chères, il faut aussi obtenir de meilleurs remboursements.

La Sécurité sociale rembourse en effet à minima : elle indemnise 60 % des tarifs qu’elle a fixés (BRSS). Ce sont 24,54 € pour un verre progressif. Les tarifs conventionnés pour un verre simple sont fixés à 2,29 € ; ce sont 24,54 € pour un verre progressif.

Une somme dérisoire quand on sait qu’une personne ayant besoin de verres progressifs peut dépenser bien plus de 500 €. La seule solution, pour payer ses lunettes de vue pas chères, est de diminuer le reste à charge.

Aussi est-il plus que conseillé, lorsque l’on veut privilégier le paiement de lunettes de vue pas chères, et a fortiori lorsque l’on a besoin d’une correction forte, d’opter pour une mutuelle santé de qualité.

Vous trouverez plus bas un document reprenant toutes les bases de remboursement de la sécurité sociale pour l’année 2018.

Consultation

Dans la majorité des cas, une consultation auprès de votre médecin traitant correspondra à la ligne généraliste du secteur 1 soit une base de remboursement de 25 € par consultation.

Tiers payant

Si un assuré n’a pas le tiers payant, il devra avancer les frais engagés. Lors d’une consultation chez un généraliste du secteur 1, par exemple, il devra payer 25 € directement au médecin. Puis quelques jours après la sécurité sociale et ça complémentaires lui verseront l’indemnisation sur son compte bancaire.

Le tiers payant est une option à prendre auprès de votre complémentaire santé. Comme c’est une option, il faudra payer un coût plus élevé que sans l’option.

Il faut savoir que la chambre particulière n’est pas remboursée par la sécurité sociale. La chambre particulière à un coût journalier. Si l’assuré n’a pas l’option, l’indemnisation chambre particulière dans son contrat santé de ça complémentaire, il devra débourser 18 € par jour resté dans la chambre.

Les bases de remboursement de la sécurité sociale (SS)

Les médicaments sont toujours remboursés selon un pourcentage et non sur un pourcentage d’une base de remboursement.

Pour être plus clairs, les médicaments sont remboursés avec un pourcentage de leur prix. Par exemple un médicament important à 15 €, la boîte pourra être remboursée à 65 % de son prix.

C’est-à-dire : 15*0,65 = 9,75

Il ne faut pas oublier la participation au frais qui est de 0,5 € par boîte de médicament.

L’assuré sera remboursé par la sécurité sociale à hauteur de 9,75 – 0,5 = 9,25 €.

Si vous souhaitez savoir comment calculer les frais remboursés par la sécurité sociale et par la complémentaire vous pouvez cliquer sur le bouton ci-dessous.

Calculs remboursement SS

Vous connaissez maintenant l’utilité des bases de remboursement dans le calcul de remboursement de la SS.

N’oubliez pas que vous avez la possibilité de recevoir des questionnaires de révision en appuyant sur le bouton ci-dessous.

Pour être prévenu de la publication des nouveaux articles, vous pouvez enregistrer votre adresse e-mail ci-dessous.