L’assurance pour les objets de valeur (bijoux, tableaux valeur…)

L’assurance pour les objets de valeur (bijoux, tableaux valeur…)

Une passion ou un investissement, la part de votre patrimoine ou maillon de votre collection, les œuvres auxquelles vous êtes attaché peuvent malheureusement être endommagées accidentellement (accrochage, déménagement, etc.) ou volées. Nous allons donc voir dans cet article l’assurance pour les objets de valeur.

Pourtant, elles sont souvent mal protégées par les contrats d’assurance traditionnels alors qu’elles méritent une protection à la hauteur de leur valeur.

Les œuvres d’art, collections et biens d’exception ne sont pas à l’abri de tels sinistres malgré toutes les précautions prises à leur égard.

Un tableau de maître, des meubles de valeur ou une collection de soldats de plomb ont en commun leur caractère unique par la valeur que vous y attachez, tant sur le plan patrimonial qu’affectif.

Faut-il assurer ses œuvres d’art ?

Parmi les 6 000 objets d’art dérobés en France chaque année, 5 700 ne sont jamais retrouvés et seulement 15 à 20 % des œuvres des particuliers sont assurées. Selon les professionnels, cette frilosité tient à l’impression des particuliers qu’assurer leurs objets de valeurs reviendrait cher en cotisation. L’autre idée est d’éviter que les autorités fiscales ne prennent connaissance de leur patrimoine.

Depuis mars 2004, les compagnies d’assurance sont tenues à la confidentialité. De plus, les objets d’art ne sont pas soumis à l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF). Il est important de protéger ses biens avec une assurance adaptée, en cas de dommage l’assurance habitation ne permettra pas de retrouver la valeur de son bien.

Se préoccuper de protéger sa collection ne survient parfois qu’au moment d’un sinistre

La majorité des risques liés aux œuvres d’art exigent garanties et services spécifiques qui ne sont, la plupart, pas couverts par le contrat multirisque habitation classique.

Comment assurer peut-on assurer ses biens de valeur ?

Aujourd’hui, certains assureurs sont spécialisés dans la couverture des objets d’art et proposent donc des montants de remboursement allant au-delà des formules d’assurance habitation classiques.

Assurance en valeur déclarée ; pour les personnes disposant d’un patrimoine œuvre d’art compris entre 2 000 € et 80 000 € il est possible d’opter pour une garantie multirisque habitation.

Avec cette garantie, incluse souvent dans une formule d’assurance maison, la compagnie d’assurance va garantir l’ensemble des biens (mobilier + œuvres d’art) sur la base d’une valeur globale.

Ce type d’assurance est généralement proposé par tout assureur « grand public ». Par cette garantie, vous aurez également d’une couverture d’assurance efficace en cas de vol, incendie, dégât des eaux…

Il est possible de faire établir un contrat d’assurance habitation spécial, sur mesure, en fonction des biens à assurer.

À partir de 80 000 euros de patrimoine en objets d’art, les assurances habitation ne suffisent plus.

Comment fonctionne l'assurance objets de valeur

Les compagnies spécialisées

Il faut alors se tourner vers l’une des deux compagnies spécialisées :

  • Axa art à partir de 80 000 €
  • Hiscox à partir de 100 000 €.

AXA propose un contrat simple, qui ne couvre que les objets d’art, avec ou sans expertise avant souscription.

Hiscox propose une étendue au contrat habitation. Ce contrat offre une couverture complète et nécessite obligatoirement l’avis d’un expert pour déterminer le montant global des biens à assurer.

Les biens seront bien évidemment soumis à des réévaluations périodiques. La prime d’assurance va dépendre de la valeur après estimation.

Ces deux compagnies ne fonctionnent que par courtage. Le courtier estime au préalable les besoins du futur assuré, l’orientant ainsi vers un produit qui correspondra à ses besoins.

Pour les particuliers possédant un patrimoine supérieur à 250 000 euros, les deux compagnies proposent un contrat incluant l’habitation.

Dans le cadre de ce contrat, les biens ne sont pas définis. Mais s’incluent dans un ensemble qui est intégralement couvert. Cette assurance contient également une aide juridique.

Quels sont les tarifs ?

Hiscox déclare que la prime annuelle représente en moyenne 0,15 % des avoirs (pour un patrimoine de 300 000 euros, la prime est égale à 450 euros).

Chez Generali, pour la garantie d’une collection d’une valeur de 1 million, la prime oscille entre 1 500 et 2 000 euros.

Gras Savoye s’aligne également sur une facture annuelle de 2 000 euros pour le même montant d’avoir.

Axa Art réplique avec une prime de 500 euros par an pour un patrimoine de 200 000 euros.

Attention, il est indispensable de

  • comparer les garanties,
  • d’examiner la franchise
  • et d’évaluer la relation client, autant d’éléments constitutifs de la prime.

Les tableaux, les sculptures et surtout l’art contemporain ont des valeurs fluctuantes à revoir tous les trois ans ; pour le mobilier, plutôt tous les cinq ans. Pour la plupart des contrats, si la valeur s’est modifiée, la prime sera ajustée, l’indemnisation en cas de sinistre aussi.

N’oubliez pas que vous avez la possibilité de recevoir des questionnaires de révision en appuyant sur le bouton ci-dessous.

Pour être prévenu de la publication des nouveaux articles, vous pouvez enregistrer votre adresse e-mail ci-dessous.