La garantie décennale – BTS Assurance

La garantie décennale est un type de garantie qui concerne les travaux de construction et de rénovation. Elle vise à protéger les personnes qui ont fait réaliser des travaux de construction ou de rénovation contre les dommages affectant la solidité de l’immeuble ou les équipements de sécurité. Dans cet article, nous allons présenter en détail ce qu’est la garantie décennale, qui peut en bénéficier et comment souscrire à une telle garantie. Nous verrons également les obligations des professionnels qui sont tenus de souscrire à cette garantie et ce qu’il faut faire en cas de sinistre couvert par la garantie décennale.

Qu’est-ce que la garantie décennale ?

La garantie décennale est une garantie qui couvre les dommages affectant la solidité de l’immeuble ou les équipements de sécurité qui ont été réalisés dans le cadre de travaux de construction ou de rénovation. Elle prend effet dès la fin des travaux et a une durée de dix ans.

La garantie décennale est obligatoire pour les professionnels qui réalisent des travaux de construction ou de rénovation, qu’ils soient artisans, entrepreneurs ou architectes. Ces professionnels sont tenus de souscrire à une garantie décennale avant de commencer les travaux et de fournir une attestation de garantie décennale à leurs clients à la fin des travaux.

La garantie décennale couvre les dommages qui affectent la solidité de l’immeuble, comme les fondations, les murs porteurs, les toitures et les escaliers. Elle couvre également les dommages affectant les équipements de sécurité, tels que les portes et les fenêtres, les dispositifs de fermeture, les équipements électriques et les équipements de chauffage.

En cas de sinistre couvert par la garantie décennale, les professionnels qui ont souscrit à cette garantie sont tenus de réparer ou de remplacer les éléments endommagés. Si les professionnels ne sont pas en mesure de réparer ou de remplacer les éléments endommagés, ils doivent indemniser leur client pour les dommages causés.

Il est important de noter que la garantie décennale ne couvre pas tous les dommages qui peuvent survenir lors de travaux de construction ou de rénovation. Elle ne couvre par exemple pas les dommages causés par l’usure normale des éléments ou les dommages causés par un événement extérieur, comme un incendie ou une inondation. Il est donc recommandé de souscrire à une assurance complémentaire pour couvrir ces types de risques.

Qui peut bénéficier de la garantie décennale ?

La garantie décennale est destinée à protéger les personnes qui ont fait réaliser des travaux de construction ou de rénovation. Elle peut bénéficier aux propriétaires d’immeubles qui ont fait réaliser des travaux sur leur propriété, ainsi qu’aux locataires qui ont fait réaliser des travaux dans le logement qu’ils occupent.

Les propriétaires d’immeubles peuvent bénéficier de la garantie décennale lorsqu’ils font réaliser des travaux de construction ou de rénovation sur leur propriété, qu’il s’agisse de travaux de grande envergure ou de travaux plus modestes. La garantie décennale leur permet de se protéger contre les dommages affectant la solidité de l’immeuble ou les équipements de sécurité qui pourraient survenir dans les dix ans suivant la fin des travaux.

Les locataires peuvent également bénéficier de la garantie décennale lorsqu’ils font réaliser des travaux de rénovation dans le logement qu’ils occupent. La garantie décennale leur permet de se protéger contre les dommages affectant la solidité de l’immeuble ou les équipements de sécurité qui pourraient survenir dans les dix ans suivant la fin des travaux. Cependant, il est important de noter que les locataires ne peuvent bénéficier de la garantie décennale que pour les travaux qu’ils ont réalisés eux-mêmes et non pour les travaux réalisés par le propriétaire de l’immeuble.

Que couvre la garantie décennale ?

La garantie décennale couvre les dommages affectant la solidité de l’immeuble ou les équipements de sécurité qui ont été réalisés dans le cadre de travaux de construction ou de rénovation. Elle couvre les dommages qui affectent la solidité de l’immeuble, comme les fondations, les murs porteurs, les toitures et les escaliers. Elle couvre également les dommages affectant les équipements de sécurité, tels que les portes et les fenêtres, les dispositifs de fermeture, les équipements électriques et les équipements de chauffage.

Il est important de noter que la garantie décennale ne couvre pas tous les dommages qui peuvent survenir lors de travaux de construction ou de rénovation. Elle ne couvre par exemple pas les dommages causés par l’usure normale des éléments ou les dommages causés par un événement extérieur, comme un incendie ou une inondation. Il est donc recommandé de souscrire à une assurance complémentaire pour couvrir ces types de risques.

La garantie décennale est valable pendant dix ans à compter de la fin des travaux de construction ou de rénovation. Pendant cette période, le professionnel qui a souscrit à la garantie est tenu de réparer ou de remplacer les éléments endommagés, ou de indemniser son client pour les dommages causés.

Comment souscrire à la garantie décennale ?

Pour souscrire à la garantie décennale, il est nécessaire de suivre certaines étapes et de respecter certaines obligations. Voici les principales étapes à suivre pour souscrire à la garantie décennale :

  1. Choisir une compagnie d’assurance : il est recommandé de comparer les différentes offres proposées par les compagnies d’assurance avant de souscrire à la garantie décennale. Il est important de prendre en compte les conditions générales et les exclusions de chaque offre, ainsi que le niveau de couverture proposé.
  2. Rédiger le contrat de garantie décennale : le contrat de garantie décennale doit être rédigé en respectant les règles de forme et de fond qui s’appliquent à ce type de garantie. Il doit détailler les obligations du professionnel et de la compagnie d’assurance en cas de sinistre.
  3. Signer le contrat de garantie décennale : le contrat de garantie décennale doit être signé par le professionnel et la compagnie d’assurance. Il est recommandé de faire vérifier le contrat par un avocat avant de le signer.
  4. Remettre l’attestation de garantie décennale au client : une fois le contrat de garantie décennale signé, le professionnel doit remettre une attestation de garantie décennale à son client. Cette attestation doit être remise avant la fin des travaux de construction ou de rénovation.

Il est important de noter que la souscription à la garantie décennale est obligatoire pour les professionnels qui réalisent des travaux de construction ou de rénovation. Si un professionnel ne souscrit pas à la garantie décennale avant de commencer les travaux, il peut être passible de sanctions pénales.

Que faire en cas de sinistre couvert par la garantie décennale ?

En cas de sinistre couvert par la garantie décennale, il est important de suivre certaines étapes pour obtenir une indemnisation. Voici quelques conseils à suivre :

  1. Déclarer le sinistre auprès de l’assurance : il faut déclarer le sinistre auprès de l’assurance dès que possible, en précisant les circonstances de l’accident et les dommages causés. Il est recommandé de conserver toutes les preuves du sinistre, comme les photos ou les factures, qui pourront être utiles pour étayer la demande d’indemnisation.
  2. Rédiger un constat amiable : si le sinistre a été causé par un tiers, il est recommandé de rédiger un constat amiable qui détaille les circonstances de l’accident et les dommages causés. Le constat amiable doit être signé par les parties impliquées et doit être remis à l’assurance.
  3. Faire évaluer les dommages : il est recommandé de faire évaluer les dommages causés par un expert indépendant, qui pourra estimer le coût des réparations nécessaires. L’expertise peut être demandée par l’assurance ou par le client, selon les termes du contrat de garantie décennale.
  4. Négocier l’indemnisation : une fois les dommages évalués, il faut négocier l’indemnisation avec l’assurance. Si l’indemnisation proposée par l’assurance ne semble pas suffisante, il est recommandé de faire appel à un avocat ou à un médiateur pour résoudre le litige.

Il est important de noter que la garantie décennale ne couvre pas tous les dommages causés par les travaux de construction ou de rénovation. Il est donc recommandé de souscrire à une assurance complémentaire pour couvrir les risques non couverts par la garantie décennale.

Conclusion

En conclusion, la garantie décennale est une garantie obligatoire pour les professionnels qui réalisent des travaux de construction ou de rénovation. Elle couvre les dommages affectant la solidité de l’immeuble ou les équipements de sécurité qui ont été réalisés dans le cadre de ces travaux et a une durée de dix ans.

Pour souscrire à la garantie décennale, il est recommandé de choisir une compagnie d’assurance qui propose une couverture adaptée à vos besoins et de rédiger un contrat de garantie décennale en respectant les règles de forme et de fond qui s’appliquent. Il est également important de remettre une attestation de garantie décennale à votre client avant la fin des travaux.

En cas de sinistre couvert par la garantie décennale, il est important de déclarer le sinistre auprès de l’assurance et de faire évaluer les dommages causés par un expert indépendant. Si l’indemnisation proposée par l’assurance ne semble pas suffisante, il est recommandé de faire appel à un avocat ou à un médiateur pour résoudre le litige.

Il est conseillé de souscrire à une assurance complémentaire pour couvrir les risques non couverts par la garantie décennale. En suivant ces conseils, vous pourrez bénéficier d’une protection adéquate en cas de sinistre causé par les travaux de construction ou de rénovation.

Découvrez d'autres articles du site

Mieux comprendre la réassurance en BTS Assurance
Droit des assurances
Kevin Grillot

Qu’est-ce que la réassurance ?

Connaissez-vous la réelle utilité de la réassurance ? Pourquoi les assureurs ont-ils besoin d’une assurance ? Saviez-vous qu’une compagnie d’assurance souscrit  une police d’assurance pour se

Lire la suite »