L’assurance collaborative – Cours BTS Assurance

L’assurance collaborative – Cours BTS Assurance

Qu’est-ce que l’économie collaborative ?

La notion d’économie collaborative repose sur le partage ou l’échange de biens, de services ou de connaissances entre particuliers. Elle peut se baser sur du troc ou par un échange monétaire. L’essor d’internet a permis à l’économie collaborative de connaître une vraie montée en puissance. Notamment grâce à l’émergence de plateformes comme BlaBlaCar ou encore airbnb. Certaines offres commerciales permettent aux consommateurs de se regrouper pour bénéficier d’avantages. Tandis que certaines plateformes permettent uniquement l’échange de services entre particuliers.

75% des Français ont déjà vendu, achetés, loués ou mis à disposition des biens ou des services à d’autres particuliers via Internet.

L’économie a pour but de changer les pratiques déjà bien établies. Comme par exemple pouvoir se loger pendant quelques jours dans l’appartement d’une personne inconnu, avec un prix plus faible. Vous avez reconnu le système employé par l’entreprise Airbnb, qui est maintenant une entreprise très puissance. Ce système a connu un temps d’adaptation pour obtenir les chiffres d’aujourd’hui.

L’économie collaborative n’est pas aussi populaire dans tous les domaines. Prenons l’exemple de l’assurance collaborative beaucoup moins médiatisée dans notre société actuelle. Cela risque de changer d’ici les mois ou années à venir.

Qu’est-ce que l’assurance collaborative ?

L’assurance collaborative repose sur un principe simple : regrouper des personnes et mettre leurs risques en commun pour qu’elles s’assurent mutuellement. Depuis quelques années, on voit éclore des initiatives dont l’objectif est d’offrir plus de transparence aux clients et réduire les coûts des cotisations. Elles proposent toutes un service essentiellement digital.

L’assurance collaborative permet de pallier les manques des assurances classiques.

Par exemple les petits sinistres non-pris en charge:

  • franchises,
  • dépassement d’honoraires : le concept permet à chacun d’avoir une meilleure indemnisation.

Le fait de mutualiser permet de réduire les risques que doit porter l’assureur.

Comment fonctionne l’assurance collaborative ?

Pour que la mutualisation des risques fonctionne, il faut que les assurés forment une communauté possédant des comportements et besoins, les plus similaires possible.

Les assureurs regroupent les assurés selon leurs profils ou selon leurs envies. Par exemple pour l’automobile, on va regrouper les bons conducteurs ensemble. Pour la santé, on va regrouper les personnes âgées souhaitant une complémentaire santé plus couvrante ensemble.

Chaque assuré verse dans un pot commun un montant de cotisations. Généralement et particulièrement dans le domaine de l’assurance, le nombre d’individus composant une communauté ne doit pas être trop important (une centaine de personnes en moyenne).

Le fait de créer une communauté permet de responsabiliser les assurés. Car si un mauvais élément est introduit dans la communauté, cela aura un impact sur l’ensemble. Plus un comportement d’assuré est négatif, plus cela influe sur le reste de la communauté.

Par exemple, un mauvais conducteur, avec beaucoup d’accidents responsables, est introduit dans une communauté de bon conducteur. Cela va augmenter le montant des primes.

Si l’ensemble de la communauté à un bon comportement, c’est-à-dire que les dépenses et celles des autres assurés du groupe sont inférieures au pot commun constitué ensemble, l’assureur collaboratif redistribue un bonus.

Existe-t-il plusieurs niveaux d’assurance collaborative ?

Nous retrouvons le premier niveau qui est l’achat en groupe.

Il existe deux formes :

– Soit la création d’une communauté sur un site spécialisé qui permettra de négocier les prix des primes d’assurance. Il est plus facile de négocier des prix avec une grande communauté que tout seul. Pour cette forme, c’est le nombre de personnes qui est important.

– Soit l’inscription sur un site proposant de faire un pot commun avec une petite communauté. Ce pot commun va permettre de prendre en charge les actes non pris en charge par l’assurance que vous possédez déjà.

Chaque assuré s’inscrit sur le site et met en place un réseau avec ses proches. Les assurances sont vraiment très ciblées par exemple une assurance voyage pour les expatriés diabétiques. Cette forme se dédie à une communauté bien précise et faible.

Le second niveau est la création d’une micro mutuelle en communauté.

Pour être éligible à ce service, il faut tout d’abord constituer une communauté de 100 personnes, de préférence des proches, de la famille ou avec des intérêts communs.

La communauté au complet versera une cotisation qui sera divisée en 2 parties, 80 % de la somme servira à un fond de garantie commune (le float) pour régler les petits sinistres et les 20 % restants seront utilisés pour souscrire une assurance classique pour les risques lourds uniquement.

Le principe cumule l’assurance collaborative à une couverture traditionnelle.

L’aspect assurance cumulative permet d’indemniser les petits sinistres qui sont souvent inférieurs à la franchise. L’aspect d’assurance traditionnelle permet d’indemniser les sinistres ayant des coûts élevés.

Le troisième niveau est l’auto assurance ou l’assurance sans intermédiaire.

Le stade ultime de l’assurance collaborative est de supprimer les intermédiaires pour s’auto-assureur. Elle n’y aura vraiment plus d’intermédiaires, donc il sera possible de payer votre cotisation en crypto monnaie notamment en bitcoins pour enlever l’intermédiaire bancaire.

Pour le moment, ce niveau d’assurance collaborative permet de couvrir seulement les petits risques, mais ce concept reste encore un peu flou pour les usagers. Comme toute innovation, il faut un temps d’adaptation. Les futures usagées passeront à ce niveau quand il se sera mieux développé et surtout qu’il sera plus médiatisé.

L’assurance collaborative existe depuis un long moment dans les sociétés américaine et britannique. La France a toujours un petit temps de retard sur ces pays.

Si vous voulez sauter le pas et passer à l’assurance collaborative, 2 entreprises proposent des assurances collaboratives. Ces entreprises sont Otherwise en santé, Wecover en auto.

N’oubliez pas que vous avez la possibilité de recevoir des questionnaires de révision en appuyant sur le bouton ci-dessous.

Recevez une notification lors des nouveaux articles, vous pouvez enregistrer votre adresse e-mail ci-dessous.