Amazon se lance dans l’assurance

Amazon se lance dans l’assurance

Pourquoi les GAFA se lancent dans l’assurance ?

Amazon fait de l’assurance grâce à Aviva

Alors que les géants du Web s’intéressent à l’assurance depuis plusieurs années, Amazon, le leader du e-commerce, signe un premier partenariat dans le secteur en France, avec Aviva. Amazon vient de se lancer dans l’assurance, après avoir accumulé de l’expérience en la matière, grâce aux partenariats signés avec quelques compagnies d’assurance comme Aviva France.

Il est désormais possible de payer une couverture multirisque habitation via Amazon Pay. Très discret sur le sujet, le géant américain recrutait des professionnels de l’assurance à Londres et compte s’implanter au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Italie et également en Espagne.

Au cours de ces dernières années, l’entreprise n’a cessé de se diversifier, l’assurance était une étape logique, car elle va leur permettre d’avoir un plus gros chiffre d’affaires qui va leur permettre de le réinjecter et donc proposer de meilleurs services.

52 % des Français se déclarent prêts à souscrire une assurance auprès d’un nouvel entrant

Quelques chiffres sur le géant Amazon

En 2017, le chiffre d’affaires d’Amazon s’est établi à 177,9 Md $ (+ 31 % par rapport à l’exercice précédent). À titre de comparaison, le CA d’Axa l’an dernier s’est élevé à 98,5 Md€ (soit 113,2 Md $).

Amazon emploie aujourd’hui environ 560 000 personnes dans le monde, soit plus du double des effectifs cumulés des groupes Axa (environ 160 000 salariés), Generali (78 000) et Aviva (31 200).

Le géant nord-américain a recruté en 2017 près de 130 000 personnes dans le monde, soit presque autant que le nombre de salariés employés dans la branche de l’assurance (146 800) en France.

Les débuts d’Amazon dans l’assurance ?

Plusieurs fois au cours des dernières années, l’entreprise a noué et dénoué des partenariats pour proposer à ses clients des produits d’assurance.

Amazon Protect, lancé en 2016 en collaboration avec The Warranty Group, permet au client d’acquérir une police d’extension de garantie (5 ans maximum) sur les produits affinitaires (tablette, TV, smartphone, etc.) au moment de la prise de commande.

Une autre collaboration avec Allianz propose au client une solution de remplacement de l’équipement via Amazon en cas de sinistre habitation.

Ces tentatives dans le monde de l’assurance restent stratégiquement neutres du point de vue d’Amazon tant la partie du contrat honorée reste proche de son cœur de métier : la distribution de produits.

Le géant à du ce constituer des fonds propres conséquents (notamment dus à Solvency II), mis en conformité avec des réglementations toujours plus importantes (GDPR, DDA, PRIIPS, etc.) et compréhension d’un cycle économique inversé. Un ensemble de complexités qui a de quoi décourager même les géants du web et leurs moyens illimités.

Pourquoi y a-t-il un partenariat entre Amazon et AVIVA ?

Les assureurs qui résisteront à l’arrivée des Gafa dans le domaine de l’assurance sont ceux qui sauront innover pour proposer les meilleures offres et services à leurs clients.

Amazon possède une notoriété de marque importante associée à une capacité technologique, largement plus développée que chez n’importe quel assureur, a priori incapable de rivaliser en termes de R&D.

Tout comme Apple et Google, Amazones proposent son propre moyen de paiement.

Pour la facilité de paiement

La filiale de l’assureur britannique propose dès à présent à ses clients de souscrire à des contrats d’assurance automobile et habitation en ligne avec la solution de paiement Amazon Pay. Amazon Pay lancé en 2017 compterait près de 38 millions de clients dans le monde.

Afin de remédier à la baisse du taux de conversion engendrée par le dispositif 3-D Secure, l’assureur permet à ses clients de se servir des données enregistrées sur leur compte Amazon.

De cette façon, le règlement de la facture sera d’autant plus pratique. Un parcours de paiement simplifié pour les clients, qui réduit les risques d’un abandon en cours de souscription. Cela donne une visibilité supplémentaire à la solution de paiement en ligne du géant du e-commerce. Et cela met en avant le côté innovant d’Aviva, qui voit l’entrée des Gafa dans l’assurance non pas comme une menace, mais comme une opportunité.

Profiter de la base de données d’Amazon pour proposer des assurances

Ce paiement en un clic permet désormais aux clients actuels et futurs d’Aviva d’accéder à un moyen de paiement simple, rapide et familier. En utilisant les informations stockées dans leur compte Amazon, les clients n’auront plus qu’à saisir leur identifiant et mot de passe Amazon lors de la commande, pour concrétiser l’achat en quelques clics sans avoir à créer de nouveau compte. L’assureur envisagerait également de déployer ce dispositif aux contrats d’assurance santé et emprunteur.

Les gafa sont à la bagarre avec les assureurs traditionnels.

Les GAFA sont-ils une menace pour les assureurs traditionnels ?

Les GAFA peuvent être permettre aux assureurs d’être plus visible et de fournir des offres plus innovantes et complètes. Toutefois il ne faut pas négliger l’aspect relationnel, il ne faut pas que les assureurs sacrifient leur lien direct avec le client.

Si les Gafa apparaissent comme une menace croissante aux yeux des assureurs, c’est aussi parce que les assurés semblent favorables à l’arrivée de ces géants dans le secteur.

En à peine un mois, le service proposé par Aviva grâce à Amazon a déjà trouvé son public. 5 % des montants payés sur notre site et sur celui d’Eurofil by Aviva se font déjà via cette nouvelle solution.

Autre preuve de cet attrait pour les géants du Web : selon une étude publiée par le cabinet Bain & Company le 10 octobre 2018, 52 % des Français et 80 % des millennaux (les personnes nées entre 1980 et 2000) se déclarent prêts à souscrire une assurance auprès d’un nouvel entrant (Gafa ou assurtech).

Vous avez la possibilité de recevoir des questionnaires de révision en appuyant sur le bouton ci-dessous.

Pour être prévenu de la publication des nouveaux articles, vous pouvez enregistrer votre adresse e-mail ci-dessous.